cataracte


cataracte

1. cataracte [ katarakt ] n. f.
• 1549; lat. cataracta, gr. kataraktês « chute »
Chute des eaux (d'un grand cours d'eau). cascade. « Quand on a vu la cataracte du Niagara, il n'y a plus de chute d'eau » (Chateaubriand). Fig. Il tombe des cataractes, une très forte pluie. ⇒ trombe. cataracte 2. cataracte [ katarakt ] n. f.
catharacte 1340; lat. méd. cataracta « chute d'eau; porte qui s'abat, herse » 1. cataracte
Opacité totale ou partielle du cristallin, soit congénitale, soit sénile. Opération de la cataracte au laser.

cataracte nom féminin (latin cataracta, du grec katarraktês, chute) Chute d'eau sur le cours d'un fleuve. (Une cataracte a plus d'ampleur qu'une cascade, notamment en largeur, et une dénivellation plus forte que des rapides.) ● cataracte (synonymes) nom féminin (latin cataracta, du grec katarraktês, chute) Chute d'eau sur le cours d'un fleuve.
Synonymes :
cataracte nom féminin (de cataracte) Opacification partielle ou totale du cristallin, due à l'altération du métabolisme des fibres cristalliniennes et responsable d'une baisse progressive de la vision.

cataracte
n. f.
d1./d Chute à grand débit sur le cours d'un fleuve. Cataractes du Nil, du Zambèze. Syn. chute.
d2./d Par ext. Pluie violente.
————————
cataracte
n. f. Affection oculaire aboutissant à l'opacité du cristallin ou à celle de sa capsule, qui frappe notam. les personnes âgées.

I.
⇒CATARACTE1, subst. fém.
A.— HYDROGRAPHIE
1. Chute d'eau sur le cours d'un fleuve, remarquable par sa hauteur, son débit et son bruit. La cascade de Siriès, c'est plutôt une cataracte, où le gave se précipite d'une hauteur considérable (MAINE DE BIRAN, Journal, 1816, p. 181). Quand on a vu la cataracte du Niagara, il n'y a plus de chute d'eau (CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 4, 1848, p. 118).
P. compar. La pluie tombait avec un bruit et une abondance de cataracte (AYMÉ, La Vouivre, 1943, p. 63).
En cataracte :
1. Sa lumière [du soleil], de là-haut, paraissait se gonfler comme au refoulement d'une digue, puis déborder soudain et crouler en cataracte.
GENEVOIX, L'Aventure est en nous, 1952, p. 7.
P. anal. :
2. ... un hurlement qui ne tenait plus de la vie sembla jaillir du néant et déborder dans l'espace comme une cataracte d'horreur crevant les vannes de la nuit... La bête était prise...
PERGAUD, De Goupil à Margot, 1910, p. 89.
2. Chute peu élevée et le plus souvent peu violente qui rompt la pente d'un cours d'eau. Les cataractes du Nil :
3. La première cataracte n'est point une grande chute d'eau tombant avec fracas du haut des montagnes, elle est formée de rapides coulant violemment parmi les épis de rochers dont le fleuve est coupé, ...
DU CAMP, Le Nil, 1854, p. 121.
Spéc., MÉCAN., vx (cf. étymol. 3). ,,Appareil qui, dans les machines à vapeur à simple effet, sert à régler le mouvement`` (CHESN. 1857). La cataracte à eau (J.-N. HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Cours d'exploitation des mines, 1905, p. 499).
B.— Au plur.
1. Vieilli. Vannes, écluses qui retiennent les eaux du ciel d'après l'expr. biblique : le ciel ouvre ses cataractes. Les cataractes du ciel se sont ouvertes :
4. On eût dit que, pendant cette semaine, les cataractes du ciel s'ouvraient sur la Normandie; il plut à verse pendant trois jours, ...
STENDHAL, Lamiel, 1842, p. 147.
2. P. ext. Grande abondance d'eau, trombes d'eau. Des cataractes tombent du ciel. Le ciel versait des cataractes sur le pavé (REYBAUD, Jérôme Paturot, 1842, p. 226). Sur leurs têtes des torrents croulaient, des cataractes lâchées par un ciel éventré (COURTELINE, Le Train de 8 h 47, 1888, 2e part., 3, p. 125).
Proverbe et fig. Lâcher les cataractes. Laisser déborder sa colère, son indignation (cf. Ac. 1798-1835).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1479 « pluies torrentielles » les cataractes du ciel (Mir. hist. f° 23b, éd. 1479 ds GDF. Compl.); 2. 1549 (EST. : Cataracte est une ouverture entre les montaignes, par ou quelque cours d'eau se iecte de hault en bas, et fait merveilleusement grand bruit) [le sens attesté ds EST. 1539 est celui de cataracte2]; 3. 1636 « écluse » (MONET I 1636 d'apr. FEW t. 1, p. 492b). Empr. au lat. impér. cataracta ou cataractes d'abord attesté au sens 2 pour désigner les cataractes du Nil puis celles d'autres fleuves, attesté également au sens de « écluse, vanne » et en partic. au sens 1 (Vulgate ds TLL s.v., 596, 24 : cataractae caeli); cataractes est la transcription du gr. attesté au sens de « chute d'eau » (en parlant du Nil) dep. Diodore de Sicile (ds LIDDELL-SCOTT, s.v.), v. également cataracte2.
DÉR. Cataracter, verbe intrans. [En parlant des vagues] Déferler avec un bruit de cataracte. Il y avait gros temps au large, un ciel bas et gris, de fortes lames plombées qui cataractaient sur la plage. Mais entre les jetées étonnait le silence de ces hautes ondulations contre les parois de pierre (GRACQ, Un Beau ténébreux, 1945, p. 13). Rem. On rencontre ds la docum. le part. prés. adj. cataractant. Qui déferle avec un bruit de cataracte. Une longue houle aux vagues cataractantes battait bruyamment une grève plus vierge qu'un atoll océanien (GRACQ, Un Beau ténébreux, 1945 p. 178). P. métaph. Les assistants n'avaient eu le courage de rien dire, pétrifiés par... la colère cataractante de la vieille (J. RICHEPIN, Miarka, la fille à l'ourse, 1883, p. 34). 1871 (RIMBAUD, Poésies, Le Bateau ivre, p. 129); de cataracte1, dés. -er. Fréq. abs. littér. Cataracter :1. Cataractant :2.
II.
⇒CATARACTE2, subst. fém.
Affection oculaire, le plus souvent sénile, due à l'opacification progressive du cristallin qui devient blanc ou brun et qui entraîne une cécité partielle ou totale. Opérer de la cataracte, ôter la cataracte. Notre concierge est (...) presque complètement aveuglée par une double cataracte qui lui fait des pupilles laiteuses (G. DUHAMEL, Confession de Minuit, 1920, p. 36).
Rem. La plupart des dict. du XIXe s. enregistrent a) le verbe pronom. se cataracter. ,,Être affecté de cataracte`` (LITTRÉ) Son œil se cataracte de plus en plus (Lar. 19e). b) Cataracté, ée, adj. Qui est affecté de la cataracte. Œil cataracté; cet homme est cataracté (Ac. 1835-78).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Ca 1340 (G. DE MACHAUT, Remede de Fortune, éd. E. Hoepffner, 1535 : L'ueil empeschié de catharacte). Empr. au b. lat. cataracta attesté comme terme méd. dep. le VIe s. (Grégoire de Tours ds TLL s.v., 596, 53) par emploi fig. du lat. class. cataracta « chute d'eau » attesté également au sens de « porte qui s'abat, herse » (Tite-Live, ibid., 596, 40) qui explique peut-être mieux la comparaison avec cette affection où le malade a l'impression qu'un voile s'abat sur l'œil; le lat. est empr. au gr. (v. cataracte1) attesté en partic. au sens de « porte qui s'abat, herse » (Denys d'Halicarnasse ds LIDDELL-SCOTT, s.v. ).
STAT. — Cataracte1 et 2. Fréq. abs. littér. :357. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 802, b) 627; XXe s. : 318, b) 306.
BBG. — SIGURS 1963/64, p. 387.

1. cataracte [kataʀakt] n. f.
ÉTYM. 1479, au sens 3.; lat. cataracta, grec kataraktês « chute d'eau ».
1 (1549, Estienne). Chute des eaux d'un grand cours d'eau. Cascade. || Les cataractes du Nil ne sont que des rapides. || Cataractes du Zambèze, du Niagara. Chute.
1 (…) quand on a vu la cataracte du Niagara, il n'y a plus de chute d'eau.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, IV, II.
2 La neige, tombant comme une écume de cataracte, avait éteint les torches l'une après l'autre.
Hugo, l'Homme qui rit, I, II, 18.
2 (1803). Chute violente (d'eau). Déluge, torrent, trombe. || Des cataractes de pluie. || Les vagues tombaient en cataractes sur le pont. || Il tombe des cataractes, une très forte pluie.
3 (…) des pluies épouvantables, semblables à des cataractes, tombèrent du ciel.
Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, p. 63.
Par comparaison :
4 (…) celui-ci passe en silence comme l'épanchement d'une source; celui-là attache un bruit à son cours comme un torrent; celui-là jette son existence comme une cataracte qui épouvante et disparaît.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, IV, VI.
Fig. || Des cataractes de larmes. || Cataracte de lumière.
5 (…) des cataractes de soleil.
Maupassant, Notre cœur, III, I, p. 243.
3 (1479). Au plur. Vieilli. Écluses, vannes qui retiennent les eaux du ciel (expression biblique : le ciel ouvre ses cataractes). || Les cataractes du ciel se sont ouvertes ( Déluge).
6 Il ouvrit les cataractes du ciel.
Massillon, Panégyrique de saint François, in Littré.
Loc. (vieilli). Lâcher les cataractes : laisser déborder sa colère, son indignation.Pleurer abondamment.
HOM. 2. Cataracte.
————————
2. cataracte [kataʀakt] n. f.
ÉTYM. 1340; lat. médical cataracta « chute d'eau », puis « porte qui s'abat, herse », par métaphore, le malade ayant l'impression d'un voile qui s'abat sur lui.
Pathol. Affection de l'œil aboutissant à l'opacité partielle ou totale du cristallin, ou à celle de la capsule de Tenon. || Cataracte congénitale, sénile, traumatique, spontanée. || Cataracte capsulaire, nucléaire, lenticulaire. || Avoir la cataracte. || Opération de la cataracte, par section de la cornée, ouverture de la capsule, ablation du cristallin. || Être opéré de la cataracte.
0 Une âme peut être opérée de l'athéisme comme une prunelle de la cataracte.
Hugo, Post-scriptum de ma vie, L'âme, Rêveries sur Dieu.
tableau Principales maladies et affections.
DÉR. Cataracté.
HOM. 1. Cataracte.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cataracte — 1. (ka ta ra kt ) s. f. 1°   Terme d antiquité. Sorte de herse placée aux portes des villes. 2°   Au plur. En style biblique, portes ou écluses qui sont supposées retenir les eaux célestes. •   Il ouvrit les cataractes du ciel, MASS. Pan. St… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cataracté — cataracté, ée (ka ta ra kté, ktée) adj. Terme de chirurgie. Affecté de la cataracte. Un oeil cataracté. Un homme cataracté des deux yeux. ÉTYMOLOGIE    Cataracte 2 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • cataracte — CATARACTE. s. f. Humeur amassée & endurcie devant la prunelle de l oeil, qui obscurcit la veuë. Il a une cataracte en l oeil. cet Oculiste a levé la cataracte qu il avoit dans l oeil …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cataracte — I. CATARACTE. sub. f. Humeur qui s amasse sur le cristallin, et qui l ayant rendu opaque, obscurcit la vue, ou la fait perdre entièrement. Avoir une cataracte sur l oeil. L Oculiste lui a ôté, lui a abattu la cataracte, lui a enlevé lacataracte.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Cataracte — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Cataracte », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Une cataracte est une chute d eau importante …   Wikipédia en Français

  • CATARACTE — s. f. Opacité plus ou moins complète du cristallin ou de sa membrane, qui s oppose à la vision en interceptant le passage des rayons lumineux. Avoir la cataracte. L oculiste lui a ôté, lui a enlevé la cataracte. On lui a fait l opération de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CATARACTÉ — ÉE. adj. T. de Médec. Qui est affecté de la cataracte. OEil cataracté. Cet homme est cataracté …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CATARACTE — n. f. Saut, chute des eaux d’une grande rivière, lorsqu’elles se précipitent d’un lieu très élevé. La cataracte du Niagara. Les cataractes du Nil, Rapides qui rendent difficile en certains endroits la navigation du Nil, mais sans l’interrompre.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • cataracte — La Cataracte en l oeil, Suffusio. Cataracte, est une ouverture entre des montagnes, par où quelque cours d eau se jette de haut en bas, et fait merveilleusement grand bruit, Cataracta, cataractae, f. g. et Cataractes. m. g. Un saut de riviere …   Thresor de la langue françoyse

  • CATARACTE — s. f. Saut, chute des eaux d une grande rivière, lorsqu elles se précipitent d un lieu très élevé. Les cataractes du Nil. Le Rhin a deux cataractes. CATARACTES, se dit aussi d Une grande abondance d eaux qui tombent du ciel : dans cette acception …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.